ÉDUCATION

 

Parrainages pour la scolarisation d’enfants :

Aucun développement n’est possible sans instruction, sans éducation.
Au Burkina Faso, la scolarité des enfants à l’école publique est payante, c’est ce que l’on nomme là-bas, les « frais d’écolage », auxquels viennent s’ajouter ceux des fournitures scolaires. Ce coût, beaucoup de parents, bien qu’animés de bonne volonté, n’arrivent pas à l’assumer, ce qui amène leurs enfants à devenir des « laissés pour compte ».

Pour mener à bien le projet des parrainages de scolarisation,  une commission de suivi a été  mise en place, en partenariat avec le maire de la commune. Elle comprend :

  • Un enseignant,
  • Un représentant des parents d’enfants parrainés,
  • Deux représentantes des enfants parrainés,
  • Un représentant du conseil municipal,
  • Un représentant de l’association Kankélé,

Elle a pour mission d’être le lien entre les parrains et les enfants, de tenir les uns et les autres informés et de répondre à leurs interrogations.

Les conditions pour devenir parrain sont les suivantes :

  • Etre adhérent(e) de l'association Kan Kélé  ,
  • S'engager sur une période de 5 ans (du C.P. au CM2) ,
  • S'engager à correspondre avec l'enfant au moins 3 fois par an, en joignant à chaque courrier un coupon-réponse international pré-payé (1€ 30), pour permettre  à l'enfant de répondre (avec l'aide des enseignants) et éviter aux familles, des frais importants en timbres,
  • Des petits présents "utiles" (tee-shirts, petite robe, bermuda... éviter les bonbons ou sucreries), peuvent être envoyés aux enfants, mais l'envoi d'argent est fortement déconseillé,
  • Le montant d'un parrainage est de 15€ par an.Ce prix comprend, les frais "d'écolage" et les fournitures scolaires.
Famille d'un enfant parrainé

Bilan des parrainages  :

  • En 2008, 24 enfants privés de scolarité ont pu faire leur rentrée scolaire à l'école de Wempéa 2.
  • En 2009, le nombre des enfants parrainés est passé à 42.
  • En 2011, le nombre total d'enfants parrainés, tant au Burkina Faso et au Togo est de 101.
Salle de classe à l'école de Wempéa 2

Amélioration du mobilier scolaire à Wempéa 2 :

Le nombre important d’enfants présents à l’école de Wempéa 2 étant très élevé, il existe un déficit de mobilier scolaire. Les enfants sont regroupés par trois, voire quatre, sur des tables bancs à deux places ; certains sont même assis sur le sol.

Bilan :

En 2009, quatre tables bancs ont pu être réalisées pour l'école de Wempéa 2.

En 2010, neuf tables bancs ont été réalisées pour l'école de Kawa haut au Togo et vingt tables bancs pour l'école de Wempéa 2 au Burkina Faso. Le ferronnier du village qui les a fabriquées a offert la vingt-et-unième. On progresse, mais ce n'est pas encore suffisant.Merci au Lions Club de la Tardoire, à l'association Humaniterre, à Jean-Pierre, Irène, Annie, Josette, Martine, aux élèves de bac pro de  la M.F.R. de Cussac, et à ceux de 2ème année C.A.P coiffure du lycée professionnel de Chasseneuil, grâce à qui cela a été rendu possible.

 

Une rencontre, début 2010, avec le maire de Toussiana et l'inspecteur d'académie a été réalisée et nous a permis d'avoir l'engagement que, dès que la classe sera construite, un enseignant supplémentaire sera nommé. Un nouveau challenge pour Kan Kélé! Il est maintenant gagné puisque grâce au concours de tous, tant en France qu'au Burkina Faso, la nouvelle classe a pu être ouverte à la rentrée d'octobre 2010. Reste bien sûr à continuer l'équipement en tables bancs.

En 2011, pour équiper la nouvelle classe, 20 tables bancs ont été fabriquées grâce aux dons de :  l'association Humaniterre, le Lion's Club Val Tardoire, les élèves du Lycée professionnel de Chasseneuil, le Crédit Agricole d'Oradour s/ Vayres, Mme Daverat et Mme de St Julien. Merci à tous.

AU TOGO :

En 2010, l'école du village de Kawa-haut (commune de Pouda) a reçu une dotation de petit matériel scolaire et 9 tables bancs neuves réalisées par le menuisier de Pouda.

En janvier 2011, l'école de Kawa-haut a reçu comme l'an passé une dotation de petit matériel scolaire et 20 tables bancs en très mauvais état ont été réparées par le menuisier local.
L'école de Kawa-bas en proie a de graves difficultés structurelles, a, elle aussi reçu une dotation de petit matériel scolaire ainsi que huit tables bancs neuves.

Décembre 2011, Le pari un peu fou de reconstruire l'école de Pouda au Togo (3 classes + 1 bureau et 1 magasin.), a été gagné grâce à la participation de nos partenaires (Région Limousin, municipalités, associations...) et la mobilisation solidaire d'un grand nombre de nos adhérents.
La fourniture de matériels scolaires et sportifs ainsi que de petits jouets pour la classe du "jardin d'enfants" sont venus compléter cette réalisation.

 

Décembre 2012, les travaux pour la réalisation de blocs sanitaires pour les écoles de kawa-bas et kawa-haut sont engagés. Des cessions de sensibilisation et formation aux notions d'hygiène de base, à destination des enfants des écoles et de la population des deux villages, seront assurées par les services médico-sociaux de la région de Niamtougou dès la fin des travaux.

 

 
 Revenir en haut de la page 
Association Kan Kélé, Réalisé par Jidé - 2008/2015 - Sitemap