SANTE

Equipement de l’hôpital de brousse de TOUSSIANA

le constat en 2007 : Perfusion de fortune…

En 2007 , nous avions constaté l'état déplorable de l’hôpital de brousse de Toussiana. Faute de moyens, les conditions d’hébergement et de soins étaient extrêmement précaires...


...et le confort bien relatif …


Un établissement public, dont les équipements venaient d'être remis à neuf, nous a proposé un lot important de lits et matelas en parfait état, ainsi que divers matériels (fauteuils roulants, tables dessertes pour soins, déambulateurs, petit matériel médical…). Ces éléments étaient à même de combler le déficit existant sur place. Par ailleurs, plusieurs pharmaciens ont accepté de nous apporter leur aide pour collecter des médicaments de première nécessité.
Une association de Bretagne: la M.S.F.F.E. (Mission Sans Frontière pour la Formation et l'Emploi) qui organise chaque année un convoi de camions vers le Burkina Faso, nous a assuré le transport jusqu’à Toussiana.

  • Depuis début février 2009, cet hôpital a maintenant des conditions d’accueil décentes ; le personnel et la population ont repris espoir.


Il manque encore une véritable ambulance permettant répondre aux cas les plus urgents et assurer les évacuations jusqu’à Bobo Dioulasso. Nous ferons de notre mieux pour répondre à cette demande début 2010


Extraits du film réalisé par la M.S.F.F.E.

2011 l'hôpital de brousse de Toussiana a  été doté en médicaments et petit matériel médical, ainsi que le poste de premiers soins avancé créé au village Wempéa2

______________________________

Evacuation sanitaire

I. Le constat :

Au  Burkina Faso, les moyens d’évacuation sanitaire sont extrêmement limités. Les conséquences de ce déficit sont très lourdes pour les personnes vivant en brousse. Les villages sont souvent loin des axes de circulation et seulement accessibles par des pistes.


L’isolement des villages de brousse

Les accidents de la route sont extrêmement nombreux et graves; les décès liés à l’impossibilité d’évacuer les blessés vers un hôpital ou un centre de secours, ne se comptent plus.
Nous avons rencontré à Bobo-Dioulasso, un français, Alain Saignol, fondateur de l’O.N.G «Burkina Secours» qui depuis 30 ans, a mis en place un service d’évacuation sanitaire. Il est le seul, sur toute une vaste région à pouvoir intervenir. Les véhicules qu’il utilise sont d’anciennes ambulances de pompiers, remises en état et convoyées depuis la France, par des associations telles que la nôtre.  Il nous a lancé un véritable «S.O.S.», car actuellement, ses moyens sont de plus en plus limités : deux des véhicules dont il dispose ne sont plus en état de rouler et il ne peut plus répondre aux nombreux appels qui lui parviennent.


Des accidents souvent très graves compte tenu de l’état des routes.

II. Le projet :

Pour répondre aux besoins les plus urgents, l’association « Kan Kélé » s’est procurée chez les pompiers, un véhicule ambulance de réforme, a assuré sa remise en état et une nouvelle peinture blanche ( Le rouge d’origine rendant le passage des différentes frontières plus difficile pour ce genre de véhicule.) Le convoyage a été effectué par la route (Espagne, Maroc, Sahara Occidental, Mauritanie, Mali, Burkina Faso.) , ce qui nous a permis d’assurer le transport de médicaments, de petit matériel médical et de vêtements….

 


Le véhicule, avant sa préparation pour le grand départ.

 


En route vers le Burkina Faso, avec un nouveau look, plus neutre.

 


Carte du trajet

III. Bilan de l'évacuation sanitaire :

Janvier 2009 : L’ambulance a maintenant commencé une seconde vie au Burkina Faso aux couleurs de l’ONG « Burkina Secours »
Janvier 2010 : Une seconde ambulance à été acheminée au Burkina Faso. Elle est en fonction à l'hôpital de brousse de Toussiana à la plus grande satisfaction de la population locale. (17 000 habitants) (117 évacuations ont été réalisées en 2010 soit une tous les 3 jours !)

En 2012, 123 évacuations ont tété réalisées vers les CHU de Bobo Dioulasso et 47 pour le premier semestre 2013

2011 : Début janvier, une nouvelle ambulance a été convoyée. Elle a été remise à l'ONG "Burkina Secours" pour lui permettre l'ouverture d'un poste de secours d'urgence à Boromo (à mi-chemin entre Bobo Dioulasso et Ouagadougou)

 

Décembre 2011 : Une quatrième ambulance a pu être convoyée pour équiper le petit hôpital de brousse de Doudou (commune de Ténado) Burkina Faso...

... ainsi qu'un lot important de matériel médical et de secours d'urgence pour l'ONG Burkina Secours...

...et l'hôpital de Doudou.

 

Décembre 2012, les travaux de construction de blocs sanitaires dans les écoles de Kawa-bas (+ de 300 enfants) et kawa-haut (150 enfants) sont commencés. Ces aménagement permettront d'améliorer les conditions sanitaires locales. Les services médico-sociaux de la région se sont engagés à organiser des actions de sensibilisation-formation aux notions d'hygiène de base, dès la fin des travaux.

Fin juin 2013, les travaux sont terminés pour les deux écoles. Par souci d'efficacité, les formations de base à l’hygiène pour les enfants et la population, sont reportées à la rentrée scolaire prochaine.


 

 

Le véhicule ambulance destiné à l'hôpital de brousse de Guié est prêt. Son départ à malheureusement dû être différé pour raisons sécuritaires, suite aux évènements du Mali.

Espérons que fin 2013, début 2014, les conditions favorables à son acheminement seront de nouveau réunies !

.

 
 Revenir en haut de la page 
Association Kan Kélé, Réalisé par Jidé - 2008/2015 - Sitemap