Nouvelles d'Afrique


Des péripéties administratives avec le service des douanes de Lomé ont eu pour conséquences, quelques jours de retard sur le planning prévu.
L'ambulance a pu reprendre la route vers la frontière du Burkina Faso, où deux adhérents de l'association "Fougères-Ouargaye" l'attendaient, en compagnie du maire de la ville et d'un adjoint.


L'ambulance dans l'enceinte du poste frontière burkinabé. A gauche : monsieur le maire de Ouargaye.

Les formalités douanières pour la prise en charge de l'ambulance sur le territoire burkinabé ne pouvant être réalisées au poste frontière, un délai de 48 heures a été donné aux adhérents de "Fougères-Ouargaye" pour rejoindre le service central des douanes à Ouagadougou, la capitale, et effectuer les démarches nécessaires. Espérons que les délais sur place ne seront pas trop longs et qu'il n'y aura pas de nouvelles complications.

Au retour de l'ambulance à Ouargaye, de nouvelles photos devraient nous parvenir. Nous ne manquerons pas de les publier sur le site. Le président de l'association doit se rendre à Ouargaye vers la fin novembre pour la remise officielle du véhicule à la direction de l'hôpital.

 
 Revenir en haut de la page 
Association Kan Kélé, Réalisé par Jidé - 2008/2015 - Sitemap