Nouvelles d'Afrique


Au début des années 1990, les troubles socio-politiques du Togo ont entraîné une détérioration de la situation économique aux conséquences lourdes, avec notamment des déplacements de populations vers des zones de brousse inoccupées. C'est ainsi qu'est né le petit village de BOKOBANA dans la circonscription de SOTOUBOUA.

La plupart de ces "nouveaux villages" sont encore aujourd'hui laissés pour compte par les autorités togolaises et ne reçoivent aucun soutien.


Si BOKOBANA possède une école, il n'existe aucune structure scolaire. L'accueil des enfants se fait sous de fragiles structures
couvertes de branchages, réalisées par la population,  qui sont à la merci des aléas climatiques.
De plus, le village de BOKOBANA se trouve dans le "couloir de migration" des éléphants sauvages, qui à chaque passage, "bousculent" ces abris scolaires, qu'il faut régulièrement reconstruire.

Face à cette situation, la population se décourage et progressivement, la fréquentation scolaire diminue.
Kan Kélé a décidé d'engager son prochain projet sur ce village, pour y faire réaliser un bâtiment scolaire "en dur".



 
 Revenir en haut de la page 
Association Kan Kélé, Réalisé par Jidé - 2008/2015 - Sitemap